points de permis de conduire

 

Vous venez de sortir du taf le vendredi soir, enfin le weekend end pour décompresser. Vous allez un peu vite sur le trajet du retour et pam un radar fixe que vous aviez zappé vous flashe. Manque de bol c’était vos derniers points de permis et vous allez y laisser le permis. Que faire ?

4 solutions pour récupérer ses points de permis :

Option numéro 1, vous vous dites ok on se la joue réglo sur ce coup là.

Vous pouvez effectuer un stage (limité à un par an et pour récupérer au maximum 4 points de permis), encadré par des professionnels agrégés, sur 2 jours. Ça vous coutera entre 150 et 170 € et vous récupérez les points de permis dans la foulée du stage.

Le lien juste là : https://www.permisapoints.fr/

Option numéro 2, toujours dans la légalité, vous êtes quelqu’un de patient et qui n’a pas forcément besoin de son permis (oui ça doit exister), vous attendez tranquillement que ça revienne :

  • Au bout de 2 ans si vous perdez plusieurs points de permis à la suite, sauf si vous avez vraiment fait le con et que ça concerne une infraction de 4ème classe (+ de 50km/h ou alcoolémie par exemple) dans ce cas-là ce sera 3 ans.
  • Au bout de 6 mois pour une infraction de classe 1 (- de 20km/h) qui vous aurait fait perdre 1 point de permis. Cependant, si vous commettez une autre infraction dans les 6 mois, les compteurs sont remis à zéro et il faudra attendre 2 ans pour tout récupérer.

Le point de départ d’attente est pris en compte à partir du paiement de la dernière amende en date.

Option numéro 3, on part dans l’illégalité mais vous pouvez faire porter le chapeau à quelqu’un de votre entourage.

Vos parents/grands-parents ont forcément quelques points de permis en rab qui pourraient être utiles.

Vous les laisser remplir le petit formulaire qui stipule qu’ils étaient conducteurs au moment de l’infraction. Tout simple.

A éviter : Même s’il est très compliqué pour le ministère de l’intérieur de vérifier cas par cas tous les éventuels « vendeurs » de points, évitez des situations pas crédibles qui pourraient éveiller des soupçons. Exemple : Votre grand-mère flashée à 140km/h à 6h du mat un dimanche matin en sortie de boite, ça passe pas trop.

A savoir : Si vous vous faites choper en train de faire ça, ça peut aller jusqu’à 3 ans de prison et 1500€ d’amende. Ca concerne bien sur « l’acheteur » comme « le vendeur » de points de permis.

Option numéro 4, personne de votre entourage ne veut/peut vous aider, vous décidez d’en acheter sur internet.

Vous pourrez trouver ces points de permis sur les sites classiques d’annonces comme leboncoin ou adoos. Ça marche par petites annonces entre particuliers. A savoir que de nos jours les forces de l’ordre ont drastiquement diminué le trafic mais cela reste possible si l’on cherche un peu sur le net. Les prix de ces points varient entre 90 et 350€ pour les plus chers. Reste à définir selon l’urgence de la situation.

A savoir : Faites attention avec ce genre de procédures, les forces de l’ordre pourraient, si elles le voulaient, retrouver votre identité grâce à votre pseudo qui mènera à votre adresse IP, et donc votre identité. Evitez de laisser vos coordonnées sur des forums ou sites publics.

Pourquoi pas : Il existe un moyen simple de modifier votre adresse IP, et donc de modifier votre location (L’adresse IP de votre ordinateur révèle précisément ou vous êtes) grâce à un VPN, trouvable facilement sur internet. Il en existe des payants efficaces, et d’autres, gratuits, moins performants.

Quelques-uns gratuits déjà testés :

D’autres payants et encore plus efficaces et complets :

Je partage simplement l’info, libre à vous d’en faire ce que vous désirez.

Que risquez-vous : Depuis la loi Loppsi 2, le Code de la route (article L223-9) sanctionne désormais ces agissements.

Et ceci concerne le vendeur comme l’acheteur. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15 000 € d’amende. Et il semblerait même que la simple proposition d’achat ou de vente de points de permis est peut être sanctionné des mêmes peines. Ça peut même aller jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 30 000 € d’amende si le délit est commis à répétition. Ils ont aussi la possibilité de vous suspendre le permis jusqu’à 3 ans, une peine de travaux d’intérêt généraux, ou encore l’obligation d’effectuer, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Rien de très joyeux quoi.

Comment suivre l’actualité de ses points de permis ?

Nous possédons chacun un fichier national de notre permis de conduire. Logiquement, il contient toutes les informations importantes relatives à ce permis, et notamment combien de points de permis il vous reste, et quand est-ce que vous récupérez les autres. Ce fichier est strictement personnel et n’est normalement accessible que par vous-même ou les forces de l’ordre (douane, préfet, justice…).

Ce dossier est accessible via le site https://www.telepoints.info/

Il suffira de se connecter avec un identifiant et un code d’accès. Toutes les démarches à suivre si jamais vous n’avez pas encore de code confidentiel sont expliquées sur ce site.

 

Si jamais vous ne faites pas confiance à internet pour récupérer ce code d’accès, il est quand même possible de le récupérer directement à votre préfecture/sous-préfecture,

  • au guichet muni d’une pièce d’identité en cours de validité
  • par courrier, en fournissant les copies de votre permis de conduire et d’une pièce d’identité en cours de validité auxquelles doit être jointe une enveloppe affranchie pour un envoi en recommandé avec accusé de réception et libellée à vos nom et adresse.

Voici quelques informations sur le permis à point et ce qui l’entoure, toutes les options envisageables pour retrouver ses points de permis sont introduites et expliquées dans cet article, légales comme illégales, le but n’étant d’influencer personne mais seulement d’informer. Libre à vous de faire comme bon vous semble selon votre situation personnelle.